travail des enfants pour des chaussures de football
Pour obtenir
Image
Contenu

Ridoy a 12 ans. Il vit avec ses parents et ses trois frères et soeurs à Dhaka (Bangladesh). Pour permettre à sa famille de survivre, il travaille dans une des nombreuses usines de cuir du quartier. Un travail difficile, dans un environnement extrêmement sale et pollué, qui met sa santé en péril. Comme la majorité de ses camarades, Ridoy ne va pas en classe. Il n’a ni le temps, ni l’argent pour s’instruire. Au quotidien, il lave, porte les peaux traitées qui seront exportées dans le monde entier pour en faire des sacs, des vêtements et des chaussures de foot qu’il ne portera sans doute jamais. Une association humanitaire lui propose d’intégrer pendant une heure par jour les ateliers qu’ils organisent à l’intention des enfants travailleurs. C’est ainsi que Ridoy commence, à travers l’apprentissage des lettres et des chiffres, de l’écriture et des mathématiques, à pouvoir rêver d’un autre avenir.

Le film fait plonger le spectateur dans la réalité d’un jeune adolescent travailleur au Bangladesh et permet d’aborder les thématiques cruciales que sont la vie d’un enfant travailleur. Mais le film ne se résume pas à un paysage morne et sombre. Bien qu’assumant un rôle économique essentiel qui ne devrait pas relever de sa responsabilité, Ridoy retrouve parfois son âme d’enfant, lorsqu’il joue au foot avec ses amis, ou lorsqu’il évoque, dans la salle de cours, ses rêves et ses espoirs.

Détails
Réalisation | Pays | Année
Irja von Bernstorff
Allemagne
Bangladesh
2017
Genre
documentaire
Durée
25 minutes
Dès l'âge de
8/12 ans
Version linguistique/sous-titres
français, allemand
Production
Irja von Bernstorff, sur mandat de SWR
Image
Sonam Rinzin
Montage
Kinley Tsering
Son
Sangay Dorji
Niveau scolaire HarmoS
Cycle 2
Cycle 3
Secondaire II (formation professionnelle)
Disciplines
Éthique
Géographie
Politique
Droit
Economie et Droit