Le fleuve Niger se meurt

Pour obtenir
Image
Disponible sur le DVD
Contenu

Le film illustre les conséquences dramatiques des changements climatiques mondiaux pour le continent africain, en particulier au Niger. Alfari habite au bord du fleuve Niger et raconte comment il a quitté le métier de pêcheur pour celui de maraîcher. Comme le fleuve s’assèche lentement, le poisson se raréfie, ce qui a contraint le pêcheur à se spécialiser dans la culture de légumes. L’espace qui lui permet de vivre au bord du fleuve se réduit de plus en plus et les habitants sont obligés de défendre leur modeste récolte contre les hippopotames. Car eux aussi sont limités dans leur quête de nourriture. Mais contrairement aux habitants, les hippopotames jouissent d’une certaine considération aux yeux de l’Etat : ils sont protégés et on n’a pas le droit de les chasser. De l’avis d’Alfari, les hippopotames sont protégés pour stimuler le tourisme, tandis que les riverains luttent pour leur survie.

Détails
Réalisation | Pays | Année
Adam Aborak Kandine
Niger
2006
Genre
Documentaire
Durée
7 minutes
Dès l'âge de
dès 12 ans
Version linguistique/sous-titres
djerma-songhaï, s.-t. français, allemand, anglais
Production
Centre Régional de Production et Formation (CRPF)
Image
Adam Aborak Kandine
Montage
Adam Aborak Kandine
Musique
Issoufou Chanayé
Niveau scolaire HarmoS
Cycle 3
Secondaire II (Gymnase, Lycée, etc)
Secondaire II (formation professionnelle)