Eduquer après les attentats

Pour obtenir
Image
Chez votre libraire
Contenu

Philippe Meirieu tente, face à l'incompréhension d'actes terroristes de réaffirmer l'une des missions de l'école, qui est de former les élèves à participer effectivement à la vie démocratique. L'école ne peut ignorer les questions qui taraudent les jeunes, les font basculer dans l'extrémisme, la délinquance ou la frénésie consumériste. Les enfants et les jeunes sont confrontés en permanence à une société du trop-plein, qui leur fait miroiter la possibilité de satisfaire leur moindre désir en permanence. Mais le matériel ou le dogmatique ne répondent pas à ces besoins. Pour y répondre, il peut y avoir la quête d'une relation aux autres et au monde, qui s'ouvre à l'infinie richesse des personnes et des situations. Il peut y avoir le partage et la solidarité. Au lieu de gaspiller des ressources matérielles que nous savons épuisables, nous pourrions investir dans l'inépuisable des ressources culturelles. Cet ouvrage a pour objectif de répondre à certains questionnements des enseignant-e-s, suite aux attentats de 2015 et 2016 en France : comment permettre aux élèves de distinguer le savoir et le croire? Quel idéal offrir à ceux et celles qui, ne pouvant accéder à l'emploi et à la consommation, voient dans l'intégrisme la seule manière de se donner une identité?

Détails
Auteur-e-s
Philippe Meirieu
Edition | Année
esf
2016
Type de matériel
Livre
Format (par expl. A5, illustré, pdf, …)
253 p. ; 21 cm
ISBN
978-2-7101-3175-5
Type pédagogique
Information de base