Dis-moi ce que tu possèdes… Cambodge

Pour obtenir
Image
Contenu

Le Cambodge souffre encore aujourd’hui des traumatismes subis sous la domination des Khmers rouges. « C’était un véritable enfer », se souvient Ngob Ngèt. Cet enseignant vit avec son épouse, la tisserande Sâm-Ol et leurs cinq enfants, un petit-fils et le père de Sâm-Ol, dans un village de la province de Takeo, au Sud de Phnom Penh. La fille aînée est revenue vivre chez ses parents avec son fils depuis son divorce et se plaint des difficultés des femmes divorcées comparativement aux hommes divorcés. Après l’échec de leur mariage, les femmes sont généralement méprisées dans la société et n’ont souvent aucune chance de se remarier. Les hommes divorcés, en revanche, peuvent se remarier sans aucune honte – même plusieurs fois.Les bons jours, quand ses filles s’occupent du ménage, Sâm-Ol tisse deux mètres d’étoffe de soie. Le marchand lui paie pour cela deux dollars. Comme enseignant, Ngob Ngèt gagne 15 dollars par mois. Ce sont donc les rizières qui assurent à proprement parler la nourriture de la famille. Grâce à cette production, tous ont assez à manger, peuvent s’acheter des habits et des médicaments et envoyer les enfants à l’école. Bien que Ngob Ngèt et Sâm-Ol n’aient encore ni l’électricité ni l’eau courante dans leur village, ils ne souhaiteraient vivre e part ailleurs qu’au Cambodge.

Détails
Réalisation | Pays | Année
Gerlinde Böhm
Allemagne
Cambodge
2004
Format
DVD/VOD avec du matériel pédagogique
Genre
Documentaire
Durée
26 minutes
Dès l'âge de
dès 12 ans
Version linguistique/sous-titres
khmer/français/allemand, s.-t. français/allemand/anglais
Production
Gerlinde Böhm Filmproduktion/ZDF/ARTE
Image
Ralf Klingelhöfer
Niveau scolaire HarmoS
Cycle 3
Secondaire II (Gymnase, Ecole de culture générale)
Secondaire II (formation professionnelle)
Disciplines
Géographie
Histoire
Politique